François lance le jubilé de la Miséricorde

Le jubilé de la Miséricorde a été décidé pour commémorer la fin de ce concile il y a 50 ans.[VINCENZO PINTO / AFP]

Le pape François a lancé mardi le jubilé de la Miséricorde, l'année sainte qu'il a fortement voulue, en ouvrant la porte sainte de la basilique Saint-Pierre devant des dizaines de milliers de fidèles.

Le pape a franchi le premier cette porte, d'ordinaire murée, immédiatement suivi par son précédesseur, le pape émérite Benoit XVI, invité par Jorge Bergoglio à cette cérémonie retransmise en direct et en mondovision. C'est la première fois dans l'histoire de l'Eglise que deux papes lancent un jubilé.

A l'issue d'une messe dans laquelle il a a rappelé aux 1,2 milliard de catholiques la nécessité de ne pas refermer "la porte que le concile Vatican II a ouvert vers le monde", le pape a prononcé la formule, en italien, qui inaugure depuis 700 ans les jubilés: "Ouvrez-moi les portes de la justice".

S'adressant à des centaines de cardinaux, évêques et prêtres près de l'autel, et plus loin à la foule, cantonnée derrière des barrières de sécurité, le pape, âgé de 78 ans et qui semblait fatigué, a insisté sur l'actualité du concile Vatican II (1962/65). Le jubilé de la Miséricorde a été décidé pour commémorer la fin de ce concile il y a 50 ans.

 

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles