Hillary Clinton révèlera la vérité sur les OVNI si elle est élue

Hillary Clinton entend répondre aux 77 % d'Américains persuadés que des aliens ont foulé la Terre. Hillary Clinton entend répondre aux 77 % d'Américains persuadés que des aliens ont foulé la Terre. [AARON P. BERNSTEIN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Hillary Clinton ne néglige pas les conspirationnistes. La candidate aux primaires du parti démocrate pour l'élection présidentielle américaine a promis de "révéler la vérité au sujet des OVNI" si elle est élue en novembre 2016.

Lors d'une campagne électorale, tout est bon pour convaincre. Dans un entretien donné au quotidien local américain Conway Daily Sun le 30 décembre 2015, Hillary Clinton s'est engagée à lever le voile sur les mystères qui gravitent autour des objets volants non identifiés et de la Zone 51, sujets de tous les fantasmes aux Etats-Unis. Du moins si les électeurs outre-Atlantique la portent à la tête du pays.

"Je pense que nous avons peut-etre déjà été visités", a ainsi déclaré l'ancienne secrétaire d'Etat, précisant que son actuel directeur de campagne, John Podesta, était un fan inconditionnel de l'ufologie, cette discipline qui étudie les phénomènes se rapportant aux OVNI. "Il m'a fait personnellement promettre que nous sortirons l'information. D'une façon ou d'une autre. Peut-être même que nous pourrions envoyer une force d'intervention dans la Zone 51."

La Zone 51 comme noeud des relations américano-extraterrestres

Spot géographique situé dans le Nevada, la Zone 51 est une base militaire secrète qui, selon les théories ufologiques, abriterait les preuves de l'existence d'extraterrestres et dissimulerait les relations entre l'armée américaine et ces derniers. Son existence a été rendue publique par la CIA en 2013, lorsque des documents officiels américains ont fait état de certains essais militaires secrets.

A noter que 77 % des Américains sont persuadés que des extraterrestres ont foulé le sol de notre planète Terre, selon un sondage Harris datant de 2014. Les conspirationnistes de l'extrême sont même convaincus que le gouvernement a contacté ces aliens et dissimule cette information depuis plusieurs décennies. Mais plus pour longtemps si l'on en croit la candidate aux primaires pour l'élection présidentielle. Hillary, future icône des ufologues ?

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles