Le pape et le patriarche Kirill vont se rencontrer

Le pape François, le 5 février 2016 au Vatican, à Rome [ALBERTO PIZZOLI                      / AFP] Le pape François, le 5 février 2016 au Vatican, à Rome [ALBERTO PIZZOLI / AFP]

Le pape François et le patriarche orthodoxe russe Kirill se rencontreront pour une première historique le 12 février à l'aéroport de La Havane, ont annoncé vendredi les deux Eglises.

Ce sera "la première rencontre dans l'Histoire" entre les deux principaux dirigeants des chrétiens d'Orient et d'Occident séparés depuis le schisme de 1054, s'est félicité le Vatican."Le Saint-Siège et le Patriarcat de Moscou ont la joie d'annoncer que, par la grâce de Dieu, Sa Sainteté le Pape François et Sa Sainteté le Patriarche Kirill de Moscou et de toute la Russie se rencontreront le 12 février prochain", a annoné un communiqué conjoint.

A lire aussi : 51 prénoms "blasphématoires" interdits en Arabie saoudite

Cette rencontre aura lieu en marge d'une visite en Amérique latine du patriarche dont l'Eglise compte 130 millions de fidèles, et du voyage au Mexique du pape, à la tête d'1,2 milliard de catholiques. La rencontre commencera par un entretien de deux heures et "se concluera par la signature d'une déclaration commune", a précisé communiqué.

Le patriarche orthodoxe Kirill à la cathédrale de Moscou, le 7 janvier 2016 [NATALIA KOLESNIKOVA / AFP/Archives]
Photo ci-dessus : Le patriarche orthodoxe Kirill à la cathédrale de Moscou, le 7 janvier 2016

Cette rencontre des primats de l'Eglise catholique et de l'Eglise orthodoxe russe était "préparée depuis longtemps" et "marquera une étape importante dans les relations entre les deux Eglises", selon le communiqué. "Le Saint-Siège et le Patriarcat de Moscou espèrent qu'elle sera également un signe d'espérance pour tous les hommes de bonne volonté", a ajouté le communiqué. Une rencontre entre le patriarche et le pape dans une ville tierce était étudiée depuis des années, mais elle était envisagée en Europe.

Le pape François a fait de l'oecuménisme --le rapprochement entre les confessions chrétiennes-- une priorité, en insistant en particulier sur le fait que les chrétiens luttent ensemble au Moyen-Orient contre le radicalisme islamiste. Il y a 10 jours, il avait aussi fait un pas inattendu en direction des protestants, en annonçant sa participation à une cérémonie le 31 octobre en Suède, pour lancer le 500ème anniversaire de la Réforme de Martin Luther.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles