Le mouvement anti-islam Pegida défile en Europe

Partout en Europe, des sympathisants de Pegida ont manifesté comme ici à Varsovie, en Pologne. [JANEK SKARZYNSKI / AFP]

Près de 2 000 manifestations ont eu lieu hier en Europe à l’appel du mouvement d’extrême-droite originaire d’Allemagne Pegida et apparu à l’automne 2014.

Elles se sont déroulées en Allemagne, aux Pays-Bas, en Autriche, en Irlande, en Pologne, en France, en République Tchèque et même hors Europe en Australie.

En France, des rassemblements ont eu lieu à Calais (Pas-de-Calais) et Montpellier (Hérault). Interdit par le Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, le rassemblement à Calais a tourné à la confrontation avec les forces de l’ordre qui ont arrêté vingt personnes dont un ancien général de la Légion étrangère.

A lire aussi : Calais : vingt interpellations après une manifestation anti-migrants

A Birmingham, entre 100 et 300 personnes ont défilé pour la première manifestation de Pegida au Royaume-Uni. Certains portaient des affiches «Donald Trump a raison» en référence à la réthorique anti-musulmane du candidat à la primaire républicaine pour l’élection présidentielle.

En réponse à ces défilés, des organisations antifascistes avaient également appelé à manifester, notamment à Saint-Brieuc (Côtes d’Armor) et Dresde (Allemagne), lieu de création du mouvement Pegida, acronyme de «Patriotes européens contre l’islamisation de l’Occident».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles