Des espions tchétchènes ont infiltré Daesh en Syrie, affirme Kadyrov

Les autorités russes n’ont pas confirmé les déclarations du président tchétchène.[MENAHEM KAHANA / AFP]

Le président tchétchène Ramzan Kadyrov a affirmé à la télévision russe que les forces spéciales tchétchènes ont mis en place un réseau d’espionnage pour infiltrer Daesh en Syrie.

Ces agents infiltrés rassembleraient des informations sur les structures de Daesh, le nombre de terroristes et permettraient d’identifier des cibles pour l’aviation russe qui bombarde le terrain, a-t-il précisé, selon International Business Times.

«Malheureusement, nous avons des pertes. Mais ils savaient où ils allaient. Ils y sont allés pour que nous puissions ensuite vivre paisiblement sur le territoire de la république de Tchétchénie et dans la Russie dans son ensemble», a également souligné Ramzan Kadyrov.

A lire aussi : Un mystérieux sniper tue des leaders de Daesh

Pour l’heure, les autorités russes n’ont pas confirmé les déclarations du président tchétchène. Selon une source anonyme, citée par l’agence Interfax, des Tchétchènes se trouvent bien en Syrie et en Irak pour lutter contre Daesh mais «il s’agit de groupes indépendants de jeunes gens». «Aucun d’entre eux n’est soldat de l’armée russe ou agent du ministère de l’Intérieur», a-t-elle insisté. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles