Aux Pays-Bas, une banque du caca attend vos dons

La ville de Leyde, aux Pays-bas, accueille une banque d'excréments.[Wikimedia Commons]

Après les banques de sang, de sperme ou encore d'organes, un établissement d'un genre nouveau a ouvert ses portes aux Pays-Bas cette semaine : une banque d'excréments. 

La Banque néerlandaise des donneurs d'excréments, c'est son nom, est située dans la ville de Leyde. Elle espère trouver rapidement de nombreux donneurs, afin de pouvoir mettre les excréments à disposition des hôpitaux et médecins de la région. L'objectif est en effet de leur permettre de procéder à des transplantations fécales, une opération qui permet de traiter les maladies liées à la bactérie Colostridium difficile, notamment certains types de diarrhées.

A lire aussi : Quand Staline faisait analyser les excréments de Mao

Cette bactérie, qui apparaît la plupart du temps suite à des traitement anitbiotiques pour d'autres maladies, touche des centaines de milliers de personnes dans le monde, provoquant notamment la mort de 44.000 personnes par an aux Etats-Unis. Elle a connu une forte progression aux Pays-Bas, avec environ 3.000 cas signalés chaque année. Le fait de procéder à une transplantation fécale permet de restaurer la flore intestinale et d'éliminer la bactérie.  

La première banque d'excréments avait vu le jour en 2012 aux Etats-Unis. Elle offre environ 30 euros pour le contenu d'une défécation, le caca valant environ 6.000 euros les 150 grammes au cours actuel. La Banque néerlandaise des donneurs d'excréments n'a pas encore communiqué sur ce qu'elle offrait en échange d'un don, mais propose d'écrire à l'adresse suivante si l'on souhaite donner : [email protected].

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles