Le Pape au Mexique pour aller au chevet des plus démunis

Le pape François est très attendu au Mexique. [MOYSES ZUÑIGA / AFP]

Pour son quatrième voyage en Amérique Latine, le pape François est attendu aujourd’hui au Mexique pour un déplacement fort en symboles.

Outre sa venue à la basilique de Notre Dame de Guadalupe, sanctuaire dédié à la vierge Marie le plus visité dans le monde, celui qui s’était présenté comme «fils d’immigrés» devant le Congrès américain, entend apporter son soutien aux milliers de migrants qui tentent de rejoindre les Etats-Unis afin d’améliorer leurs conditions de vie. Le souverain pontife a notamment prévu de célébrer une messe près du Rio Grande, que les fidèles pourront suivre des deux côtés de la frontière. Il devrait également s’entretenir avec des victimes de gangs et de passeurs.

A lire aussi : Le pape François en Amérique : une tournée historique

Le reste du programme de François sera axé sur d’autres thèmes sociaux qui lui sont chers. Dans le Chiapas, le Pape plaidera ainsi pour les droits des cultures indigènes. Les ravages du narcotrafic, de la prostitution, de la corruption, ou encore de la destruction de l’environnement devraient également être au menu de son entretien avec le président Enrique Pena Nieto prévu demain.

Enfin, un des autres temps fort de ce voyage devrait être la visite du pénitencier CeReSo, à Ciudad Juárez. Une étape qui s’annonce tendue après la mutinerie qui a eu lieu hier dans le nord-est du pays, à Monterrey. Cette émeute, qui aurait éclaté après une tentative d’évasion,  a fait au moins cinquante-deux morts et une dizaine de blessés.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles