Syrie : un hôpital soutenu par MSF détruit par des frappes aériennes

La plate-forme logistique de Médecins Sans Frontières le 13 mar 2015 à Mérignac [JEAN-PIERRE MULLER, - / AFP/Archives] L'hôpital se trouvait dans la région de Maaret al-Noomane, à 280 km au nord de Damas. [JEAN-PIERRE MULLER, - / AFP/Archives]

Neuf personnes, dont un enfant, ont été tuées lundi lors de frappes de l'aviation, vraisemblablement russe, contre un hôpital soutenu par Médecins sans frontières (MSF), dans le nord de la Syrie, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

"Un bâtiment qui abritait un hôpital soutenu par MSF a été entièrement détruit lundi par des avions, vraisemblablement russes, à Hadiyé, une localité au sud de Maaret al-Noomane", a affirmé cette organisation. Les raids ont fait aussi "des dizaines de blessés", a ajouté l'OSDH.

Un porte-parole de l'ONG à Paris a confirmé qu'"un hôpital soutenu par MSF a été la cible de bombardements aériens" dans la région de Maaret al-Noomane, à 280 km au nord de Damas. Il n'était pas en mesure de donner un bilan dans l'immédiat. 

MSF soutient quelque 150 hôpitaux en Syrie.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles