Migrants : la Grèce annonce que quatre "hotspots" sont "prêts"

Des migrants à leur arrivée le 10 février 2016 sur l'île de Lesbos en Grèce  [LOUISA GOULIAMAKI / AFP] Des migrants à leur arrivée le 10 février 2016 sur l'île de Lesbos en Grèce [LOUISA GOULIAMAKI / AFP]

Quatre des cinq "hotspots" d'enregistrement des migrants prévus sur les îles grecques situées face à la Turquie sont "prêts à fonctionner et à accueillir les réfugiés", a annoncé mardi le ministre de la Défense grec Panos Kammenos à Athènes.

Il s'agit des centres de Lesbos, Chios, Leros et Samos. Le cinquième, à Kos, où une partie de la population fait de la résistance, sera prêt "dans cinq jours", a promis M. Kammenos lors d'une conférence de presse.

La Grèce, qui a vu transiter 850.000 migrants, est critiquée par l'UE pour sa lenteur à installer ces centres. Elle s'était engagée à ce qu'ils soient prêts pour le sommet européen des 18 et 19 février.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles