Le camp d'Auschwitz-Birkenau interdit Pokémon Go

Jusqu'à présent, on pouvait trouver des Pokémon dans le musée du camp d'Auschwitz-Birkenau. [Wikimedia Commons]

Le jeu vidéo Pokémon Go, qui propose aux joueurs d'attrapper des Pokémons dans le monde réel en utilisant le principe de la réalité augmentée, n'est pas le bienvenu à Auschwitz. 

Le musée de l'ancien camp d'extermination a publié un communiqué en ce sens, expliquant qu'il était formellement interdit aux visiteurs de jouer au jeu sur leur smartphone dans les lieux, car cela était "irrespecteux". "Pokémon Go n'est pas approprié dans le musée, qui constitue un mémorial aux victimes du nazisme", explique le communiqué. 

Des Pokémon à Auschwitz

Les responsables du musée du camp d'Auschwitz ont également demandé à Nintendo de ne pas placer de Pokémons de ne plus faire de l'ancien camp un "Pokéstop", en retirant les Pokémons qui pouvaient se trouver sur les lieux. 

Le musée d'Auschwitz-Birkenau constitue un lieu de mémoire destiné au 1,1 million de personnes tuées dans le camp nazi, et aux survivants. La majorité des victimes étaient des Juifs, tués dans les chambres à gaz. Des Polonais, des Roms, des prisonniers soviétiques ou encore des homosexuels figurent également parmi les victimes des nazis. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles