Etats-Unis : nouvelle bavure policière contre un homme noir

La victime n'était pas armée et souffrait d'un retard mental. [AFP / ARCHIVES]

Donnell Thompson, un noir Américain de 27 ans, a été tué par erreur par un policier qui le suspectait à tort d’avoir participé à un vol de voiture.

Le drame s’est produit le 28 juillet à Compton, banlieue de Los Angeles, après que l’auteur d’un vol de voiture a tiré sur des policiers avant de prendre la fuite et de disparaître dans le quartier.

Après avoir finalement arrêté le suspect, les forces de l’ordre ont été alertées par un voisin de la présence d’un homme au comportement étrange, Donnell Thompson. Ce dernier était allongé sur la pelouse «dans une position qui cachait l’une de ses mains», selon le shérif du comté de Los Angeles. Croyant qu’il s’agissait d’un complice du voleur de voiture, les policiers ont fini par lui tirer dessus. 

A lire aussi : La police américaine a tué plus de 1.100 civils en 2015

Dans un premier temps, les autorités avaient argué que Donnell Thompson correspondait à la description d’un suspect, avant de revenir sur leurs déclarations mardi. «Nous avons conclu qu’il n’y a pas de preuve que M.Thompson ait participé au détournement du véhicule ou à l’agression contre les officiers», a ainsi souligné le shérif.

Casier judiciaire vide et retard mental

La victime ne portait pas d’arme, avait un casier judiciaire vide et souffrait d’un retard mental, ont souligné ses proches auprès du Los Angeles Times. L’affaire fait d’autant plus polémique qu’elle s’ajoute à la liste de nombreuses autres bavures visant des hommes noirs ces dernières semaines. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles