La Russie n'a pas de «dossiers compromettants» sur Trump

[CC]

Selon le Kremlin, les mémos diffusés au Congrès américain par les renseignements et leur publication dans la presse ces dernières heures sont une «falsification totale» destinée à saper les relations avec Washington.

«Le Kremlin ne possède pas de "kompromat" sur Donald Trump», a déclaré aux journalistes le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, utilisant un terme hérité du jargon soviétique qui désignait des informations compromettantes recueillies contre des personnes susceptibles d'être soumises à un chantage.

Selon CNN et le New York Times, les chefs du renseignement américain ont présenté au président élu Donald Trump le résumé d'un mémo de 35 pages relatant des informations présentées comme compromettantes sur sa vie personnelle, comme l'existence supposée de vidéos sexuelles tournées lors d'une visite à Moscou en 2013.

A lire aussi : Moby offre ses services à Trump... s'il publie ses impôts

Par ailleurs, ce rapport partiellement déclassifié vendredi, récapitule l'ensemble des opérations russes de piratage informatique et de désinformation aux Etats-Unis. Le rapport a été publié mardi par le site d'information BuzzFeed, qui a cependant précisé qu'il n'était pas en mesure de l'authentifier. 

À suivre aussi

combat «Popeye», l'homme aux énormes biceps, s'entraîne avec le «Hulk russe»
Faits divers Russie : Poignardée par un élève de sa classe, elle cache sa blessure à ses parents et meurt le soir même
buzz Une chaîne d'information russe veut recruter Evo Morales

Ailleurs sur le web

Derniers articles