Pakistan : une fillette poussée du toit de son école par deux enseignantes

Drapeau du Pakistan Un drapeau géant du Pakistan déployé le 8 août 2014, pour fêter l'indépendance du pays[RIZWAN TABASSUM / AFP]

Une jeune Pakistanaise de 14 ans a été poussée du toit de son école par deux enseignantes, parce qu’elle avait refusé de «nettoyer la classe».

L’incident s’est produit au nord de la capitale pakistanaise, Lahore, à la City District Government Girls School. Il a eu lieu le 23 mai, mais a été étouffé par l’administration scolaire.

«Elles m’ont amenée dans une autre pièce et ont commencé à me gifler»

«Mes professeurs m’ont ordonné de nettoyer la salle de classe, comme c’était aujourd’hui à mon tour de le faire. Je leur ai dit que je ne me sentais pas bien et que je le ferais un autre jour. Elles m’ont alors amenée dans une autre pièce et ont commencé à me gifler. Ensuite, elles m’ont amenée sur le toit, qu’elles m’ont ordonné de nettoyer. Quand j’ai argumenté, elles m’ont poussé du haut du toit», a raconté Fajjar Noor.

Elle est aujourd’hui à l’hôpital Ghurki de Lahore, où elle se bat pour continuer à vivre. Sa moelle épinière est cassée, et elle présente de multiples fractures.

«Nous avons été mis au courant de l’incident samedi soir», a déclaré le secrétaire de l’éducation de la province de Pendjab*, Allah Bakhsh Malik. «Une enquête ministérielle a été lancée, et la question a été renvoyée au ministre en chef, Shahbaz Sharif, pour une enquête approfondie». Il a par ailleurs précisé que le gouvernement prendrait en charge l’intégralité des dépenses liées au traitement de la jeune fille.

Le ministre en chef a réagi dans la foulée. Il a notamment suspendu le chef de l’éducation du district, Ehsan Malik, mais aussi la directrice de l’école ainsi qu’un député, pour avoir couvert l’incident.

«Les deux enseignantes ont également été suspendus et seront poursuivis en vertu de la loi sur l’efficacité et la discipline des employés de Pendjab», a ajouté Allah Bakhsh Malik. Le Hindustan Times précise que les deux concernées, Rehana Kausar et Bushra Tufail, ont été inculpées pour tentative de meurtre.

* Note : la province de Pendjab est la plus riche et la plus peuplée des quatre provinces fédérées du Pakistan. Elle englobe notamment la capitale, Lahore. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles