Aux Etats-Unis, un homme va accoucher d’un enfant

L'accouchement de Trystan Reese est prévu pour le mois de juillet 2017. [PHILIPPE HUGUEN / AFP]

Trystan Reese, transgenre américain de 34 ans né femme, s’apprête à donner naissance à un enfant en juillet prochain.

Le futur père, qui avait conservé son utérus, avait entamé il y a dix ans un traitement aux hormones. Traitement qu’il a immédiatement arrêté lorsqu’il a découvert sa grossesse. 

Trystan Resee partage sa vie avec son conjoint Biff Chaplow depuis sept ans, à Portland, dans l’Oregon. Dans ce laps de temps, le couple a déjà adopté deux enfants, et a tenté par le passé d’en concevoir un. L’essai s’était alors soldé par une fausse couche après six semaines de grossesse

Pourtant, le couple n’a jamais perdu espoir. «Tous les docteurs avec lesquels j’ai parlé m’ont dit que c’était possible», se souvient Trystan Reese. Le jeune homme a expliqué à la chaîne américaine CNN être «constamment sous supervision médicale» afin de maximiser les possibilités de mener à terme sa grossesse. 

Nombreux messages de haine

À quelques semaines de l’accouchement, le jeune homme se déclare «fou de joie» de devenir bientôt père biologique. Pourtant, Trystan Reese doit faire face à de nombreux messages de haine sur les réseaux sociaux

S’il reconnaît être éprouvé par ces messages, le jeune homme souhaite mettre l’accent sur l’amour véhiculé par sa démarche : «la raison pour laquelle vous avez un enfant est guidée par la volonté de répandre de l’amour dans le monde». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles