Des puces porteuses de la peste bubonique repérées aux Etats-Unis

Les premiers symptômes surviennent deux à six jours après l'exposition[MYCHELE DANIAU / AFP]

«La mort noire» est bel et bien vivante dans le Sud-Ouest américain. Ces dernières semaines, des agents de Santé publique de l'Arizona ont confirmé que des insectes étaient porteurs de la peste bubonique. 

Appelée Yersinia pestis, cette bactérie présente dans les insectes serait à l'origine de trois formes de peste, apprend-t-on sur le Business Insider.

«Le département de santé du comté de Navajo invite le public à prendre des précautions pour réduire leur risque d'exposition à cette maladie sérieuse, qui peut être contractée via les puces, les rongeurs, les lapins mais aussi les prédateurs qui se nourrissent de ces animaux», a alerté le département de santé sur la page Facebook du comté.

«La maladie peut être transmise aux humains et à d'autres animaux par la morsure d'une puce infectée ou par le contact direct avec un animal infecté», précise-t-il.

Autrement dit, même les animaux de compagnie peuvent être contaminés, et risquent de transmettre à leur tour la maladie à leur maître.

Plusieurs symptômes 

Les «symptômes de la peste chez l'homme apparaissent généralement deux à six jours après l'exposition et impliquent ce qui suit : fièvre, frissons, maux de tête, faiblesse, douleur musculaire, et ganglions dans l'aine, les aisselles ou les membres, détaille le département de Santé. 

«La maladie peut conduire à une septicémie ou à une pneumonie, mais on peut le vaincre grâce à une thérapie antibiotique appropriée, si elle est diagnostiquée et traitée suffisamment tôt.»

Cette situation n'est pas un cas isolé. Il y a quelques mois, deux employés du département de Santé au Nouveau Mexique informaient sur l'hospitalisation de deux habitants du comté de Santa Fe, après avoir contracté la peste, rappellent nos confrères de Science Alert.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles