Violée par des professeurs, une jeune fille dans un état critique

Le viol est un véritable fléau en Inde. [SAJJAD HUSSAIN / AFP]

Une adolescente indienne de 18 ans était ce jeudi dans un état critique après avoir été forcée d'avorter. Elle avait été violée à de multiples reprises par deux membres de l'encadrement scolaire, sur une période de trois mois. 

Selon la BBC, qui rapporte l'affaire, le directeur de son école, située dans la province du Rajasthan, ainsi qu'un professeur, ont été arrêtés. Ces derniers la forcaient à assister à des cours supplémentaires, au cours desquels avaient lieu les viols. 

La police a fait savoir que la jeune fille a perdu connaissance après avoir subi un avortement forcé dans un hôpital privé, sous la pression de ses agresseurs.

Elle avait été hospitalisée au départ après s'être plainte de maux de ventre, et ce sont les médecins de l'hôpital qui ont découvert qu'elle était enceinte.

L'affaire a suscité une vague d'indignation en Inde, et des manifestations se sont tenues mardi devant l'école, qui a été fermée par les autorités jusqu'à nouvel ordre.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles