Affaire Weinstein : les règles de modération sur Twitter bientôt modifiées

Rose McGowan a été l'une des premières à accuser Harvey Weinstein de harcèlement sexuel.[Matt Winkelmeyer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

La suspension temporaire du compte Twitter de Rose McGowan a provoqué une vague d'indignation parmi les internautes qui ont lancé le hashtag #WomenBoycottTwitter («les femmes boycottent Twitter»).

Pendant 12 heures jeudi, l'actrice américaine n'a pas pu poster sur son compte après avoir partagé des emails compromettants pour Harvey Winstein, son équipe ou encore Ben Affleck. Rose McGowan a été l'une des premières à accuser le magnat de Hollywood de harcèlement sexuel.

 

TWITTER HAS SUSPENDED ME. THERE ARE POWERFUL FORCES AT WORK. BE MY VOICE. #ROSEARMY #whywomendontreport

Une publication partagée par Rose McGowan (@rosemcgowan) le

En soutien, des anonymes et plusieurs célébrités, comme Alyssa Milano, ont décidé de faire pression sur Twitter, régulièrement pointé du doigt pour sa politique de modération.

«Une position plus agressive»

Jack Dorsey, le fondateur du réseau social, a expliqué ce samedi que des changements seront bientôt mis en oeuvre sur la plateforme. Après «des mois de travail», Twitter va adopter «une position plus agressive dans (ses) règles et dans la manière de les faire respecter».

Au coeur de ces modifications, «les avances sexuelles non-désirées, la nudité non-consentie, les symboles de haine, les groupes violents et les tweets qui glorifient la violence».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles