Eva Green a été victime d'Harvey Weinstein, révèle sa mère Marlène Jobert

Encore choquée, Eva Green ne souhaite pas s'exprimer sur l'affaire, a indiqué sa mère. [KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Une nouvelle accusation contre Harvey Weinstein. Marlène Jobert a expliqué sur Europe 1 que sa fille, l’actrice Eva Green, a elle aussi été victime du producteur américain.

Selon son témoignage, Harvey Weinstein a utilisé le même procédé que pour beaucoup de nombreuses autres victimes : sous prétexte de lui montrer un scénario, il a fait monter l’actrice dans sa chambre d’hôtel, où il a ensuite tenté d’obtenir des faveurs sexuelles. Elle «est arrivée à lui échapper mais il a menacé de la détruire professionnellement», explique Marlène Jobert.

Et le calvaire d’Eva Green ne s’est pas arrêté là. L’actrice, vue notamment dans «Casino Royale» ou «Miss Peregrine et les enfants particuliers», a ensuite été harcelée par Harvey Weinstein. «Il est tenace, il insiste pendant plusieurs mois. Dès qu’il passait à Paris, il l’appelait. Elle ne répondait pas», raconte encore sa mère. Et de poursuivre : «Elle était intimidée, ce type avait tellement de pouvoir ! Du pouvoir sur tout le cinéma ! Il a dû lui mettre tellement de bâtons dans les roues, car il était très vexé».

«Tu ne peux pas savoir le mal dont il est capable»

Marlène Jobert témoigne également de la terreur éprouvée par Eva Green : «à l'époque, j'en avait été tellement horrifiée, scandalisée, que je voulais faire quelque chose mais ma fille m'a dit "surtout pas ! Tu ne peux pas savoir le mal dont il est capable"».

Alors que plusieurs actrices et ex-employées ont décidé de briser le silence ces derniers jours, dans la foulée des révélations du New Yorker et du New York Times, Eva Green ne souhaite pas s’exprimer publiquement sur l’affaire. «Elle a mis du temps à s’en remettre, elle préfère oublier et ne pas en parler aujourd’hui», confie Marlène Jobert.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles