Hitler aurait rejoint les Nazis après avoir été refusé par un plus grand parti

Le parti socialiste allemand aurait refusé sa demande en lui confiant qu'il n’avait aucune utilité pour le journal et le parti. [AFP]

Adolf Hitler n’aurait pas toujours eu le cœur à rejoindre les Nazis. Selon un document découvert récemment, le dictateur allemand s’est vu refuser l’adhésion au Parti socialiste allemand, un parti beaucoup plus large d’extrême droite, le forçant à regarder ailleurs.

Thomas Weber, professeur d’histoire à l’Université d’Aberdeen, a mis au jour un document inédit de l’Institut d’Histoire contemporaine de Munich qui révèle qu'Adolf Hitler n’aurait peut-être jamais pris autant d’importance. Le document est basé sur le témoignage de Hans Georg Grassinger, président fondateur du Parti socialiste allemand, qui dévoile qu’à «l’automne 1919, vers le mois de septembre, Adolf Hitler se rend dans le bureau de la maison d’édition pour voir Hans Georg Grassinger et propose d’écrire pour le journal, de rejoindre et de travailler pour le Parti socialiste allemand».

H.G Grassinger aurait refusé sa demande en lui confiant qu'il n’avait aucune utilité pour le journal et le parti. 

En 1921, Hitler devient le chef du parti Nazi

Bien que d’extrême droite, le parti socialiste allemand était à l’époque plus grand et plus efficace que le parti nazi. Adolf Hitler aurait pu se contenter d’un rôle mineur, et aurait donc eu «peu de chance d’arriver au pouvoir». D'autant plus qu'à l'époque «il n'avait montré aucune qualité de leadership et avait été heureux de suivre les ordres, plutôt que d'en donner», a déclaré Thomas Weber.

Adolf Hitler se tourna finalement vers le parti nazi, devenant son chef en 1921. Le refus de H.G Grassinger l’a, par la suite, opposé à toute fusion entre le parti socialiste allemand et les Nazis ce qui, selon Thomas Weber, «aurait pu changer le cours de l’histoire». Le parti socialiste allemand fut dissous l’année suivante.

Les recherches de Thomas Weber figureront dans son livre qui sortira en décembre prochain, intitulé «Becoming Hitler : The Making of a Nazi» (Devenir Hitler : la construction d’un nazi).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles