Bill Gates investit dans la lutte contre Alzheimer

Bill Gates a expliqué que certains de ses proches ont souffert de démence. Bill Gates a expliqué que certains de ses proches ont souffert de démence.[JUSTIN TALLIS / AFP]

Le milliardaire américain Bill Gates a annoncé ce lundi avoir investi 50 millions de dollars de sa fortune personnelle afin d'aider des recherches alternatives contre la maladie d'Alzheimer. 

«Nous devons soutenir les scientifiques qui ont des idées différentes, moins généralistes», a ainsi expliqué le fondateur de Microsoft sur son blog.

Le philanthrope a d'abord décidé d'investir dans la Dementia discovery fund, un partenariat public-privé qui soutient de jeunes entreprises explorant de nouvelles pistes de recherche pour un traitement. 

«L'un des fardeaux les plus lourds pour (nos) systèmes de santé»

L'homme le plus riche du monde assure que des innovations scientifiques phénoménales ont été faites pour le VIH notamment, faisant de cette maladie «à l'issue fortement fatale (...) une maladie chronique qui peut être contrôlée par des médicaments».

Le coût financier des traitements de cette maladie constitue d'après lui «l'un des fardeaux les plus lourds pour les systèmes de santé  des pays développés».

Bill Gates, qui explique que parmi ses proches, certains ont souffert de démence, rappelle combien Alzheimer est une «maladie terrible, qui détruit ceux qui l'ont et leurs familles».

D'après l'OMS, plus de 36 millions de personnes dans le monde sont atteintes de démence, dont une majorité de la maladie d'Alzheimer.

Un nombre qui devrait doubler d'ici 2030 et tripler d'ici 2050, à 115,4 millions, si aucun traitement efficace n'est mis au jour dans les prochaines années. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles