Un requin-lézard à 300 dents découvert au Portugal

Le requin-lézard découvert dans les eaux côtières du Portugal. [Capture d'écran Youtube]

Les chercheurs de l’organisation nationale météorologique, sismique, maritime et atmosphérique du Portugal (IPMA) ont découvert, dans les eaux côtières du Portugal, un requin-lézard.

Les scientifiques parlent du monstre marin comme d’un «véritable fossile vivant», puisque des restes de la même espèce ont été datés, remontant sa présence dans les eaux du globe à 80 millions d’années, d’après la chaîne portugaise Sic Noticia.

300 petites dents en forme de triangle

Le requin-lézard, attrapé à 700 mètres de profondeur, a été identifié comme étant un mâle mesurant 1,5 mètre de longueur, la forme fine et longiligne d’un serpent et la gueule pleine de dents acérées du requin. Au total, il possède 300 dents, petites et en forme de triangle.

Interrogée par Sic Noticias, la professeure Margarida Castro a expliqué que ces rangées de dents façon «Alien» lui «permettait d’attraper des calamars, des poissons et autres requins dans des moments de précipitation».

Mais il est très rare de croiser cette espèce, comme le précise l’IUCN (International Union for Conservation of Nature), la principale ONG mondiale consacrée à la conservation de la nature. Celle-ci vit en effet entre 500 et 1000 mètres de profondeur et est très discrète.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles