Mozambique : 17 morts dans l'effondrement d'une décharge à ciel ouvert

La décharge à ciel ouvert de Maputo, le 14 octobre 2014. La décharge à ciel ouvert de Maputo, le 14 octobre 2014. [© GIANLUIGI GUERCIA / AFP]

Ensevelies sous les débris. Au moins dix-sept personnes ont été tuées dans la nuit de dimanche à lundi par des montagnes de déchets charriées par des pluies torrentielles dans la capitale du Mozambique, Maputo.

A la suite de très fortes pluies, des monceaux d'ordures se sont abattus sur des habitations précaires dans le quartier de Hulene, dans la banlieue de la ville, tuant des habitants dans leur sommeil. Cinq maisons ont été détruites, selon les services de secours, qui craignaient lundi que le bilan ne s'alourdisse.

«Les informations que nous avons reçues des autorités locales sont que le nombre de personnes vivant dans ces maisons dépasse le nombre de décès, donc on poursuit les recherches», a déclaré à la presse un porte-parole des services de secours, Leonilde Pelembe.

«Je n'ai nulle part où aller»

«Ca fait plus de dix ans que la décharge aurait dû être fermée parce qu'elle est pleine, mais ils continuent à y empiler de déchets», a dénoncé une responsable de quartier, Teresa Mangue. «J'habite ce quartier parce que je n'ai nulle part ailleurs où aller», a souligné une habitante, Maria Huo.

Les violentes pluies qui se sont abattues sur Maputo depuis dimanche ont également provoqué des inondations, endommageant routes et habitations.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles