Une start-up de cannabis cotée au Nasdaq, une première

Le marché du cannabis médical est en plein essor aux Etats-Unis, où la Californie est devenue le 9e état à légaliser la drogue douce pour un usage récréatif.[AFP]

Déjà présente à la bourse de Toronto, la société canadienne Cronos, spécialisée dans la production de cannabis à usage thérapeutique, intègre, à compter de ce mardi, le Nasdaq, deuxième plus important marché d’actions des Etats-Unis, où elle espère réaliser d’importantes levées de fonds.

Une première qui en dit long sur la frénésie qui entoure le marché. Bien que le cannabis ne soit toujours pas légal au niveau fédéral, il n’est pas interdit aux firmes spécialisées dans le secteur d’intégrer les marchés boursiers américains.

«J'ai grandi aux États-Unis et la plupart de nos investisseurs se trouvent là-bas, et je reçois en permanence des appels d'investisseurs américains qui ne savent pas s'ils peuvent acheter des actions canadiennes», explique Mike Gorenstein, chef de la direction de Cronos.

L’entreprise canadienne connait une croissance vertigineuse. Alors que sa valeur est estimée à 1,4 milliard d’euros, elle produit et vend du cannabis thérapeutique pour le Canada mais exporte aussi en Allemagne. Cronos a également sa propre filiale en Australie (Cronos Australia).

Le marché du cannabis médical est en plein essor aux Etats-Unis, où la Californie est devenue le 9e état à légaliser la drogue douce pour un usage récréatif. Arcview, un cabinet d’études, prévoit une importante croissance du marché aux Etats-Unis. De 6,7 milliards de dollars en 2016, les revenus issus du secteur pourraient atteindre 22,6 milliards d’euros d’ici à 2021. La banque d’investissement Cowen & Co voit encore plus grand et imagine le marché peser jusqu’à 50 milliards de dollars en 2026.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles