Les vitres de l'Apple Park sont trop transparentes, des employés se blessent

Le vitrage atteint un niveau record de transparence. [JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Plusieurs salariés de l’Apple Park, le siège de la firme en Californie, ont été blessés après avoir malencontreusement heurté les immenses baies vitrées qui composent le bâtiment.

Selon les informations du San Francisco Chronicle, début janvier, peu après l’inauguration de l’édifice, les services de secours ont été appelés à trois reprises sur les lieux pour des blessures «sérieuses» à la tête. Pour deux d’entre eux, le choc a été tel qu’ils avaient la peau ouverte.

Murs et portes vitrées se confondent

En cause : la conception même de l’Apple Park. L’impressionnant bâtiment est fait de verre et de métal. Comme l’explique le Guardian, le vitrage a été choisi et traité de façon à ce qu’il atteigne le plus haut niveau de transparence. Les murs en verre et les portes, également en verre, se confondent alors pour former une continuité. C’est ainsi que les salariés du siège d’Apple se sont cognés de plein fouet dans les baies vitrées. 

Pour faire face à ces accidents, la firme américaine a finalement décidé d’apposer des autocollants noirs sur certaines parois afin que les employés puissent les distinguer. Depuis, aucun nouvel appel d’urgence n’a été signalé.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles