Inde : Un livre pour enfants inclut Hitler dans la liste des grands leaders

L'ouvrage est toujours en vente. [Capture d'écran Pegasus for kids]

En Inde, un livre pour enfants est au centre d'une vive controverse : il fait figurer Adolf Hitler dans la liste des leaders «qui ont consacré leur vie pour que leur pays et leur peuple deviennent meilleurs».

Le livre, publié par la maison d'édition Pegasus, montre un Adolf Hitler renfrogné aux côtés du Mahatma Gandhi, de Nelson Mandela ou encore de Barack Obama. En tout, l'ouvrage comporte la biographie de onze «hommes et femmes qui vont vous inspirer», peut-on lire sur le site de Pegasus

Ce jeudi 15 mars, l'ONG Simon-Wiesenthal située à Los Angeles a demandé à la maison d'édition de retirer le livre, vendu à 112,50 roupies (environ 1,40 euros) de la vente. Or, à ce jour, l'ouvrage est toujours disponible. 

«Une abomination»

Contacté par le New York Times, Annshu Juneja, un directeur de publication de Pegasus, a soutenu que Hitler figurait dans cet ouvrage parce que «son aptitude à diriger et ses discours ont influencé les foules». «Il ne s'agit pas de son comportement, de ses opinions ou du fait qu'il était un bon ou un mauvais leader», a-t-il ajouté dans un email adressé au quotidien new-yorkais. «Il s'agit simplement de montrer à quel point il était un leader puissant».

Dans un communiqué publié ce jeudi 15 mars, le rabbin Abraham Cooper, doyen de l'ONG Simon-Wiesenthal, a exprimé son indignation : «Cette description [d'Adolf Hitler] arracherait des larmes de joie aux nazis et leurs héritiers néo-nazis», peut-on lire dans ce texte. «Mettre Hitler aux côtés de politiciens réellement exceptionnels et de leaders humanitaires est une abomination, qui est accentuée par le fait que [ce livre] est destiné aux plus jeunes avec peu ou pas de connaissances à propos de l'Histoire mondiale et de l'éthique». 

En Inde, beaucoup considèrent encore le «Führer» comme un simple personnage historique. Son manifeste «Mein Kampf» figure d'ailleurs fréquemment parmi les best-sellers sur les étagères des bibliothèques. Certains utilisent même le nom du dictateur nazi pour leurs marques : en 2012, un commerçant d'Ahmedabad avait ainsi baptisé sa boutique de vêtements branchés «Hitler». Il avait renommé son magasin après avoir suscité une vague d'indignation, expliquant qu'il «avait juste entendu dire qu'Hitler était un homme strict». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles