Un astéroïde géant va s'écraser sur Terre le 21 septembre 2135

Photo d'illustration. [AFP]

Un astéroïde géant pourrait s’écraser sur la Terre le 21 septembre 2135. Afin d’anticiper la «catastrophe», la NASA a lancé une sonde pour aller analyser de plus près ce caillou.

500 mètres de large pour un poids de 3,4 milliards de tonnes de roches et de glace, voilà ce que nos arrières-arrières-petits-enfants pourront peut-être voir en 2135. Baptisé «Bennu», ce corps céleste géant découvert en 1999 a de quoi faire peur. Si actuellement il gravite autour du soleil, il pourrait au prochain siècle pointer le bout de son nez et dégager une énergie extrêmement puissante, sans précédent.

Une chance sur 2.700 de s'écraser sur la Terre

Mais les risques sont toutefois minimes. D’après la Nasa, la probabilité que l’astéroïde s’écrase sur la Terre est d'une «chance» sur 2.700. Mais cela a suffi pour que la Nasa entame des recherches afin de détruire le corps céleste avant qu’il ne soit trop tard.

«La probabilité d’un impact semble mince, mais les conséquences seraient désastreuses», a expliqué Kirsten Howley, membre de l’équipe nationale de défense planétaire du Lawrence Livermore National Laboratory (LLNL) à SciencePost.

En collaboration avec l’Administration nationale de la sécurité nucléaire et deux laboratoires d’armes du Département de l’énergie, l’agence gouvernementale va développer une fusée appelée «HAMMER» (Hypervelocity Asteroid Mitigation Mission for Emergency Response).

Son rôle : agir comme un bélier pour empêcher la venue de Bennu sur la Terre ou comme un explosif si la taille du corps céleste est trop importante.

Les résultats des recherches seront présentés en mai prochain au Japon.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles