Une entreprise française fabriquera les passeports britanniques

Le gouvernement a décidé de changer la couleur des passeports britanniques, abandonnant la couleur bordeaux commune aux pays de l’Union européenne pour un bleu sombre.[Handout / UK PASSPORT OFFICE / AFP]

Les nouveaux passeports britanniques devraient être fabriqués, à partir de 2019, par une entreprise française. Une «humiliation nationale» pour les partisans du Brexit.

C’est la société Gemalto, le spécialiste français de la sécurité numérique, qui a remporté le marché estimé à 490 millions de livres (562 millions d’euros). Elle a ainsi devancé l’entreprise britannique De La Rue, imprimeur et fabricant de papier, qui s’occupait jusqu’à présent de la fabrication des passeports.

Une «humiliation» pour les pro-Brexit

Cette décision ne plaît pas aux partisans du Brexit, qui ont voté lors du référendum de juin 2016 pour «reprendre le contrôle» de leur économie.

«Ce devait être un moment de célébration, le retour de notre emblématique passeport bleu, le rétablissement de l’identité britannique, a déclaré l’ancienne ministre conservatrice Priti Patel dans le tabloïd The Sun. Confier cette tâche aux Français est tout simplement stupéfiant. C’est une humiliation nationale».

La société qui a perdu l’appel d’offre a également exprimé son mécontentement. «Quand je pense que nous avons entendu ces dernières semaines des ministres venir joyeusement dans les médias pour parler des passeports bleus et du fait que ce passeport bleu était une icône de l’identité britannique, a regretté le patron de De La Rue Martin Sutherland sur BBC. Maintenant, cette icône de l'identité britannique va être fabriquée en France». 

«De La Rue va se battre contre cette décision. Le passeport britannique est une icône de l’identité nationale et nous pensons qu’il devrait être fabriqué au Royaume-Uni par une société britannique».

Changement de couleur

Le gouvernement britannique a décidé de changer la couleur des passeports, abandonnant la couleur bordeaux commune aux pays de l’Union européenne pour un bleu sombre.

«Le passeport britannique est une marque de notre indépendance et de notre souveraineté, symbole d’une citoyenneté fière de sa grande nation. C’est pourquoi nous avons décidé de revenir à l’emblématique passeport bleu après notre sortie de l’Union Européenne en 2019», déclarait la Premier ministre Theresa May à la fin de l’année 2017.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles