Pologne : des rescapés de l'Holocauste poursuivent un éditeur nazi

Le collaborateur belge et officier SS Léon Degrelle salué par Hitler en 1944. [Belga / AFP]

Une première en Pologne. Deux survivants de la Shoah ainsi qu'un ancien résistant anti-nazi polonais poursuivent en justice un éditeur pour avoir publié des livres à la gloire d'Hitler, ont indiqué leur avocat ce lundi.

La plainte, avec constitution de partie civile, vise Katmar, une maison d'édition de Gdansk, et porte sur deux livres de propagande pronazie d'un collaborateur belge et officier SS Léon Degrelle, «Le siècle de Hitler» volume I et II, et «Hitler démocrate».

«La promotion du nazisme et la négation de l'Holocauste sont un délit en Pologne et en théorie sont passibles de poursuites pénales, mais dans la pratique les parquets n'agissent pas efficacement dans la plupart des cas», selon l'avocat qui s'occupe du dossier à titre gracieux.

«C'est le premier cas de poursuites au civil de ce genre jamais lancées en Pologne», a-t-il ajouté.

La dignité des rescapés de la Shoah heurtée

L'avocat a par ailleurs précisé que le procureur avait rejeté une plainte précédente contre Katmar, s'appuyant sur un article du code pénal interdisant le discours haineux. Or, une plainte avec constitution de partie civile ne laisse pas aux tribunaux la possibilité de l'écarter d'office.

Les plaignants soutiennent, quant à eux, que les livres de Degrelle sont de la propagande nazie plutôt que des documents historiques et qu'ils blessent en outre la dignité des personnes ayant souffert sous l'occupation de l'Allemagne nazie en Pologne.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles