Un jardinier tueur inculpé pour un huitième meurtre d'homosexuel à Toronto

La police de Toronto enquête sur un tueur en série d'homosexuels, accusé d'au moins 8 meurtres. La police de Toronto enquête sur un tueur en série d'homosexuels, accusé d'au moins 8 meurtres.[GEOFF ROBINS / AFP]

La police de Toronto a inculpé pour un nouveau meurtre Bruce McArthur, un jardinier-paysagiste de 66 ans déjà accusé sept homicides dans la communauté gay de la ville.

Ce tueur en série présumé, arrêté en janvier 2018, profitait de son activité professionnelle pour dissimuler les corps démembrés de ses victimes dans des bacs à fleurs et des jardinières. Sept cadavres ont été identifiés, dont un ce lundi 16 avril, donnant lieu à la dernière inculpation. Le corps de la huitième victime est toujours recherché. Dans ce cadre, les enquêteurs ont entrepris de fouiller 75 jardins de particuliers où le suspect a travaillé ces dernières années, et où il pourrait avoir enterré des restes humains.

La police a en outre décidé de rouvrir quinze dossiers d'homicides commis à Toronto et dans ses environs entre 1975 et 1997. «On ne sait vraiment pas jusqu'où cette enquête peut aller», a reconnu le responsable des investigations, Hank Idsinga.

La majorité des victimes identifiées fréquentaient le quartier gay de Toronto, une zone dont l'accès était pourtant interdit à Bruce McArthur depuis 2001. Il avait en effet été condamné pour des faits d'agressions à l'encontre de plusieurs homosexuels, et avait notamment l'interdiction d'entrer en contact avec des hommes prostitués.

Le profil de la dernière victime identifiée est toutefois un peu différent des précédents. Il s'agissait d'un immigré Sri-Lankais, âgé de 37 au moment de son meurtre en 2015, et dont la disparition n'avait alors pas été signalée. Il se trouvait en effet sans famille au Canada, où il était arrivé en 2010. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles