Un site internet de vente d'armes pourrait être poursuivi à cause d'une fusillade

Aux Etats-Unis, on compte pas moins de 85 armes pour 100 habitants (contre 28 pour 100 habitants en France).[DOMINICK REUTER / AFP]

Un tribunal d’appel du Wisconsin a récemment statué sur le fait que le site d’annonce en ligne pour la vente d’armes à feu Armslist pourrait être poursuivi en justice dans une affaire de fusillade remontant à l’année 2012.

Cette décision, datée du jeudi 19 avril est motivée par le fait que le site en question encouragerait l’achat d’armes à feu, y compris pour ceux qui n’en ont pas l’autorisation.

C’est notamment le cas de l’homme qui, en 2012, avait tué sa femme, deux de ses collèges ainsi que quatre autres personnes dans un salon de beauté. Le procès débattra donc notamment de la manière dont le site internet est conçu et met en avant certaines annonces.

Selon la décision de justice, citée par le site américain Fast Company, «la plainte cite un rapport qui a conclu que 54% des utilisateurs présents sur le site Armslist pour y vendre des armes à feu sont prêts à faire affaire avec une personne qui ne passerait pas l’épreuve de la vérification des antécédents».

Cette décision pourrait avoir un écho important dans un pays qui compte pas moins de 85 armes pour 100 habitants, et qui connait notamment, depuis 2013, une fusillade par semaine en milieu scolaire.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles