Mexique : Un touriste arrêté avec des centaines de poissons morts dans ses bagages

Très menacé, ce poisson est originaire du golfe du Mexique. [Joanna CHIU / AFP]

Alertée par l'odeur, la police Mexicaine a arrêté un voyageur chinois qui transportait des parties de corps d'un poisson menacé, le totoaba. 

La police de Mexico a retrouvé 416 vessies natatoires dans ses valises, après avoir senti une forte odeur qui en émanait. L'homme a été arrêté, puis remis en liberté, après avoir payé une amende de 600$, indique l'AFP.

La vessie natatoire du totoaba - un organe dont certaines espèces de poissons se servent pour contrôler leur flottabilité - est considérée en médecine traditionnelle chinoise pour ses prétendues qualités rajeunissantes et peut rapporter jusqu'à 20 000$ au marché noir. Ce poisson est originaire du golfe du Mexique.

A en croire les autorités locales, les cartels de la drogue et les braconniers sont impliqués dans le trafic de sa vessie natatoire, surnommée la «cocaïne de la mer». Les filets utilisés pour attraper ce poisson ont aussi contribué à la disparition d'une autre espèce en danger critique d'extinction, la vaquita marina, plus petit marsouin au monde . Les chercheurs estiment qu'il n'en reste plus que trente désormais.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles