La Corée du Nord affirme avoir «complètement» démantelé son site d'essais nucléaires

Cette image obtenue le 13 avril 2017 du Centre national d'études spatiales (CNES), montre une image satellite du site d'essais nucléaires de Punggye-ri en Corée du Nord. [HO / Airbus Defense & Space and 38 North / CNES / AFP]

La Corée du Nord a «complètement» détruit jeudi son seul site d'essais nucléaires connu, le site souterrain de Punggye-ri, où d'énormes détonations ont été entendues par des journalistes invités, a affirmé l'Institut pour les armes nucléaires nord-coréen.

«L'institut pour les armes nucléaires de la République populaire démocratique de Corée a tenu une cérémonie pour le démantèlement complet du site d'essais nucléaire du nord le 24 mai afin d'assurer la transparence sur l'interruption des essais nucléaires», déclare l'institut dans un communiqué en anglais rendu publique par l'agence officielle KCNA.

«Le démantèlement du site d'essais nucléaires a été conduit de manière à ce tous les tunnels du site d'essais s'effondrent par explosions et obturent complètement les entrées des tunnels», détaille l'Institut, ajoutant que des postes de garde et d'observation ont également été détruits par ces détonations.

Deux des tunnels dans cette montagne granitique de 2.000 m d'altitude dans le Hamqyong du Nord étaient «prêts pour des essais nucléaires souterrains très puissants à n'importe quel moment» avant leur destruction, précise-t-il.

Aucune fuite radioactive n'a été détectée sur le site à l'issue de la destruction, ajoute le communiqué. Les spécialistes sont divisés sur le fait de savoir si le site sera vraiment rendu inutilisable. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles