35 cadavres de migrants repêchés au large de la Tunisie

67 vies ont pu être sauvées. Il s'agissaient de Tunisiens et d'individus d'autres nationalités[AFP - Image d'illustration]

Le ministère de l'Intérieur tunisien a fait une annonce dramatique ce dimanche. Selon un nouveau bilan, 35 cadavres ont été repêchés au large du sud de la Tunisie par les secours du pays.

Cet incident fait suite à un accident survenu dans la nuit de samedi à dimanche. Un bateau transportant des migrants était «sur le point de couler» au large des côtes du gouvernorat de Sfax, a précisé le ministère dans un communiqué. En revanche, 68 vies ont pu être sauvées. Parmi les rescapés figurent des Tunisiens et sept ressortissants de Côte d'Ivoire, du Mali, du Maroc et du Cameroun, a indiqué à l'AFP un porte-parole du ministère de la Défense.

Le ministère fait état d'un «appel à l'aide le 2 juin à 22H45 locales (21H45 GMT) à propos d'un bateau de pêche sur le point de couler au large de Kerkennah (sud) avec des migrants à bord». «Des unités de la garde maritime à Sfax et de la marine nationale se sont rendues auprès de l'embarcation qui se trouvait à 5 milles nautiques de l'île de Kerkennah et à 16 milles nautiques de la ville de Sfax», selon le ministère de l'Intérieur.

Des Tunisiens tentent régulièrement de traverser la Méditerranée, en direction de l'Italie, à la recherche d'un meilleur avenir. Selon des ONG, le taux élevé de chômage, notamment chez les jeunes, pourraiet être un des motifs de départ.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles