Des badauds filment un enfant qui se noie, un policier s'insurge

Un policier suédois, le 16 décembre 2010, à Stockholm (photo d'illustration). Un policier suédois, le 16 décembre 2010, à Stockholm (photo d'illustration). [© JONATHAN NACKSTRAND / AFP]

Après la tentative de sauvetage manquée d'un adolescent, un policier suédois a posté, samedi dernier, un post incendiaire sur Facebook, devenu viral dans le pays.

Sur la page de la police d'Örebro (est), traduite par le quotidien The Local, l'agent Johan Spånbo raconte. Vendredi soir, alors que ses collègues tentaient de venir au secours d'un jeune homme de 17 ans qui se noyait dans le lac Möckeln, ils ont été contraints, pour faire leur travail, d'écarter physiquement les badauds qui filmaient la scène avec leur téléphone portable depuis le ponton. Un comportement qui a laissé le policier sans voix – il a donc pris son clavier.

«Que cette tragédie vous serve de leçon»

«J'aimerais interpeller les personnes qui ont cru bon de sortir leur portable pour réaliser une sorte de "documentaire" sur ce garçon en train d'être sorti de l'eau», écrit-il sur le réseau social. Et d'ajouter : «Le fait qu'ils aient même osé ergoter lorsque je leur ai demandé de ranger leurs caméras par respect pour la victime, est purement scandaleux.»

«Il y avait même des parents qui soulevaient leurs enfants "pour qu'ils voient mieux la scène"», poursuit-il, s'interrogeant sur les macabres raisons qui poussent les gens à vouloir prendre de telles vidéos, et leur intimant de se remettre en question.

L'adolescent, qui est resté vingt minutes sous l'eau avant que son corps ne soit repêché, a été emmené à l'hôpital sans grand espoir. Il n'a pas pu être réanimé. «Que cette tragédie vous serve de leçon, conclut le policier. La prochaine fois, cela pourrait être votre enfant.»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles