Londres : trois personnes tuées par un train

La station de train Brighton est située au sud de Londres[AFP - Image d'illustration]

Trois personnes ont été tuées par un train du réseau londonien dans la nuit de dimanche à lundi.

C'est ce qu'a annoncé la police des transports (BTP) britannique ce lundi qui a découvert le corps des trois victimes tôt dans la matinée, près de la gare de Brixton dans le sud de la capitale.

Selon l'agence de presse britannique (PA), des bombes de peinture aérosol ont été trouvées auprès des corps, laissant penser que les trois victimes étaient occupés à faire des graffitis au moment du dramatique accident. 

L'incident s'est produit sur portion de voie, sur un viaduc à quelques centaines de mètres de la station, connue pour être appréciées des communautés de graffeurs.

D'après le quotidien londonien Evening Standard, les victimes seraient trois jeunes gens âgés d'une vingtaine d'années. «Nous n'arrêtons pas de pourchasser les gamins qui font des graffitis le long de la voie. J'espère que ce n'est pas ça, ce serait trop horrible», a déclaré au journal Jason, 44 ans, un garde de sécurité d'un immeuble voisin.

Les corps des victimes sont en cours d'identification par les autorités qui tentent encore de comprendre les circonstances du drame. «Mon équipe travaille dur pour comprendre ce qui a pu se passer et comment ces trois personnes ont pu perdre la vie», a déclaré le détective en chef Gary Richardson, qui a appelé les témoins éventuels à se manifester.

L'ypothèse d'un accident nocturne impliquant un train de fret est privilégiée, ces convois ne criculant que la nuit. C'est ce qui pourrait expliquer qu'aucun incident impliquant un train de passagers n'a été signalé.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles