Le dessinateur Quino proteste contre le détournement de Mafalda par les anti-avortement

Le caricaturiste argentin Quino refuse la récupération de son personnage culte, Mafalda. Le caricaturiste argentin Quino refuse la récupération de son personnage culte, Mafalda.[MIGUEL RIOPA / AFP]

Le dessinateur argentin Quino a protesté jeudi 19 juillet contre le détournement de son personnage de Mafalda par les anti-avortement.

En plein débat parlementaire à Buenos Aires sur l'interruption volontaire de grossesse, des opposants à sa légalisation avaient en effet diffusé sur les réseaux sociaux des images de la fillette irrévérencieuse, portant un foulard bleu (les militants pro-avortement portent, de leur côté, un foulard vert). On pouvait y lire le slogan des anti-IVG, «Sauvons les deux vies». 

«Je n'ai pas donné mon autorisation, cela ne reflète pas ma position et je demande que [ces images] soient retirées», a indiqué dans un communiqué le dessinateur, de son vrai nom Joaquin Lavado. Il a également nié être l'auteur d'une citation qui lui est attribuée sur Internet, lui faisant dire qu'il refuse de porter un foulard vert car sa couleur est le bleu.

«J'ai toujours suivi les causes des droits de l'Homme en général, et les causes des droits des femmes en particulier», a-t-il affirmé, assurant souhaiter à ces dernières «bonnes chance dans leurs revendications». 

Le 14 juin, la Chambre des députés d'Argentine a approuvé de justesse un projet de loi légalisant l'avortement, après des mois de débats intenses et de manifestations des deux camps. Le texte doit désormais être voté par le Sénat, conservateur. La chambre haute se prononcera le 8 août, et la mobilisation reprend de plus belle à l'approche de cette échéance. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles