Argentine : cette policière allaite un bébé abandonné et émeut son pays

Le geste de Cele Ayala a été salué au-delà des frontières de l'Argentine. [Capture d'écran Facebook / Marcos Heredia]

Un geste spontané qui a touché tout un pays. Une policière argentine, Celeste Ayala, se trouvait dans un hôpital pour enfants proche de Buenos Aires ce 14 août, quand elle s'est retrouvée face à un nourrisson en pleurs.

Le bébé hurlait de faim depuis de nombreuses heures. Séparé de sa mère sur décision de justice, le bébé avait été laissé seul dans cet hôpital.

Celeste Ayala s'est alors dirigée vers les soignants de l'hôpital afin de savoir si elle pouvait allaiter le nourrisson, a rapporté le quotidien la Nacion

Son collègue a tenu à la prendre en photo afin de rendre public «un grand geste d'amour». 

«Tu ne te souciais pas de la crasse et de l'odeur» 

«Sans le connaître, tu n'as pas hésité et pendant un moment tu as fait comme si tu étais sa mère. Tu ne te souciais pas de la crasse et de l'odeur», a ainsi écrit son collègue Marcos Heredida sur son compte Facebook

Un instantané partagé sur le réseau social plus de 100 000 fois. 

Celeste Ayala qui est également pompier volontaire a été chaudement félicitée par les secours de la ville. 

«Un geste comme celui-ci nous comble de fierté et nous pousse à redoubler d'efforts et de travail envers notre communauté», écrivent-ils notamment.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles