Belgique : des voleurs rapportent à leur victime un bijou d’une grande valeur sentimentale

La police n'a pas encore retrouvé la trace des voleurs. [Capture d'écran Facebook ]

Après un appel sur Facebook, une famille victime d’un cambriolage à Gingelom (Belgique) a eu la consolation de retrouver dans sa boîte aux lettres un pendentif volé.

De nombreux bijoux ont été dérobés à la famille Bollen, dans la nuit du 2 au 3 septembre, a rapporté France 3 Nord. Dans le butin des voleurs, un pendentif à forte valeur sentimentale sur lequel est gravé la photo d’Axana, une petite fille décédée en 2002 d’une méningite alors qu’elle n'était âgée que de dix mois.

Sabrina Bollen, la mère de la défunte, a alors décidé de tenter le tout pour le tout en lançant un appel sur Facebook afin que les cambrioleurs restituent le bijou. Dans ce message, elle a notamment partagé la «grande valeur (du pendentif) pour (elle) et ses parents» et en a appelé au «cœur» des coupables pour le rendre. 

Toujours aucune trace des voleurs

L’appel a été entendu et, quelques jours plus tard, la famille a retrouvé une enveloppe contenant le pendentif, sans la chaîne, dans sa boîte aux lettres. Lors d'un témoignage à Het Laaste Nieuws, Sabrina Bollen a remercié les milliers de «personnes qui ont partagé (le) message». Elle a précisé que sa famille ne s'était «pas encore remis du cambriolage» mais que la récupération du pendentif atténuait «légèrement (leur) douleur». «Apparemment, les voleurs ont un cœur», a-t-elle conclu.

Selon France 3 Nord, la police n’a toujours pas retrouvé la trace des voleurs.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles