Les moteurs diesel bientôt interdits à Berlin

Les véhicules diésel ne pourront plus emprunter l'emblématique Friedrichstrasse, à Berlin. Les véhicules diésel ne pourront plus emprunter l'emblématique Friedrichstrasse, à Berlin. [ODD ANDERSEN / AFP]

Le tribunal administratif de Berlin a rendu ce mardi 9 octobre un jugement obligeant la capitale allemande à interdire la plupart des véhicules diésel. 

Cette décision vient compléter un mouvement amorcé à Hambourg, et suivi à Stuttgart et à Francfort. Concrètement, les voitures diésel de normes Euro 0 à 5, soit celles datant d'il y a plus de quatre ans, se verront privées d'accès à 15 kilomètres de rues dans le centre élargi de Berlin, à partir du 1er avril 2019.

Ce sont donc près de 200 000 automobiles qui ne pourront ainsi plus rouler sur l'emblématique Friedrichstrasse. Des exceptions seront toutefois possibles, notamment pour des motifs professionnels. 

«C'est une belle journée pour l'air que nous respirons», s'est félicité Jürgen Resch, le président de l'ONG écologiste DUH, qui avait lancé la procédure. L'organisme avait initialement demandé une interdiction plus généralisée, mais cette décision du tribunal administratif est déjà une victoire. La question du diesel est en effet éminemment conflictuelle en Allemagne, où le secteur de l'automobile représente quelque 800 000 emplois. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles