Pays-Bas : le premier passeport de genre neutre édité

Une avancée spectaculaire pour le pays [ARMEND NIMANI / AFP]

Les Pays-Bas ont édité, le 18 octobre, le premier passeport sans qualification de genre. L'aboutissement d'une bataille judiciaire menée par Leonne Zeegers qui saisissait la justice quelques mois plus tôt afin de faire valoir ses droits. 

Leonne Zeegers, 57 ans, ne sera donc plus défini(e) par son sexe. Né homme, Zeegers, qui s'identifie désormais comme «intersexe» subissait en 2001 une intervention chirurgicale pour devenir une femme. 

Bien que spectaculaire, l'édition de ce passeport sans genre ne deviendra pas automatique aux Pays-bas. Les personnes ne souhaitant plus être associées à un sexe devront faire appel à la justice afin de bénéficier d'un passeport comme celui de Leonne Zeegers. 

Le 28 mai dernier, la justice néerlandaise accordait à un citoyen le droit de n'être reconnu ni comme homme ni comme femme sur son acte de naissance qui comporte désormais la mention «le sexe n'a pas pu être déterminé», alors que 4% de la population s'identifie comme «intersexe». 

Si d'autres pays ont, avant les Pays-bas, reconnu le gendre neutre sur les documents officiels (l'Australie, l'Argentine, le Canada, le Danemark, l'Inde, Malte, le Népal, la Nouvelle-Zélande et le Pakistan), la France, elle, a refusé par un arrêt du 4 mai 2017 de la Cour de cassation de reconnaître un «troisième sexe».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles