États-Unis : Christine Hallquist, première femme transgenre investie par un grand parti

Christine Hallquist est la première candidate transgenre investie par un grand parti, après avoir remporté, mardi, la primaire démocrate dans le Vermont, face à James Ehlers, vétéran de la Marine et militant écologiste, Brenda Siegel, directrice exécutive d'un festival de danse, et Ethan Sonneborn, 14 ans.

«MOMENT HISTORIQUE !», s'est réjoui sur Twitter le Victory Fund, une organisation qui soutient les candidats LGBTQ en politique. Christine Hallquist «est simplement devenue la première candidate trans/non-binaire au poste de gouverneur d'un parti politique principal dans l'histoire américaine».

Cependant, sa victoire à l'élection de novembre n'est pas assurée, puisqu'elle affrontera le gouverneur républicain sortant, Phil Scott. Ce dernier a largement remporté sa primaire selon des résultats partiels diffusés par des médias.

En 2015, «Christine a pris la décision, après des années à le garder en elle, de devenir elle-même, une femme transgenre, devenant le premier dirigeant dans le pays à entamer sa transition alors en poste», précise une courte biographie disponible sur le site internet de sa campagne. La démocrate était alors dirigeante d'une entreprise.

«Travailler pour s'assurer que le Vermont reste un endroit spécial, inclusif et progressiste», «est ce qui motive Christine pour avoir l'honneur et l'opportunité de servir les gens du Vermont en tant que prochaine gouverneure», conclut la biographie de la candidate.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles