Etats-Unis : elle aurait pu mourir dans la tempête, elle a été sauvée par un ange gardien

[© Capture Facebook/ Snohomish County Helicopter Rescue Team]

Aux Etats-Unis, une Allemande de 34 ans a été sauvée d'une terrible tempête, après avoir rencontré sur sa route une autre femme qui a envoyé les secours à sa recherche.  

Tout a commencé par une rencontre entre deux femmes. L’une est nommée Nancy Abell, une Américaine aguerrie à la randonnée dans les montagnes de l'Etat de Washington, et l'autre est nommée Katharina Groene, une Allemande de 34 ans, venue de Munich en mai dernier pour réaliser le Pacific Crest Trail, seule et sans assistance, après avoir perdu «foi en l’humanité». Ce trail, réservé aux meilleurs marcheurs, est long de 4.264 km et relie la frontière mexicaine à celle du Canada, à à l'ouest des Etats-Unis. 

Ensemble, elles ont passé plusieurs heures à discuter, avant de reprendre chacune leur chemin. Mais Nancy a quand même conseillé à la jeune femme de ne pas aller plus loin, alors qu'un gros coup de vent était annoncé. Mais arrivée à près de 320 km de la fin du trail, tout près de la frontière du Canada, Katharina ne l'a pas écoutée et a préféré continuer son chemin, si près du but.

Dès ce jour, Nancy n’a alors pas cessé de penser à Katharina, s’inquiétant comme une mère le ferait pour son enfant et épiant les moindres signes d'une éventuelle tempête. Quelques jours plus tard, emportée par une intuition maternelle et alors qu’une tempête se formait, elle finit par appeler les autorités et les services spécialisés compétents, espérant qu’ils aient eu des nouvelles de Katharina. Mais aucune nouvelle de la jeune Allemande.

Calculant que cette dernière devait parcourir envrion 25 km par jour, elle a indiqué où elle pourrait se trouver, permettant au Snohomish County Sheriff Office de la retrouver. Et son intuition était la bonne, puisque dans le même temps, Katharina s’était effectivement retrouvée coincée sous une pluie dilluvienne, entièrement mouillée, sans nourriture et sans portable. Elle se préparait déjà au pire lorsqu’un hélicoptère la repéra grâce aux indications de Nancy. Ainsi sauvée, elle put se reposer chez Nancy et les deux femmes sont naturellement devenues amies. Katharina a ainsi retrouvé «sa foi en l’humanité».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles