«Le boulot a été fait» : une preuve du rôle du prince Ben Salmane dans le meurtre de Khashoggi ?

Jamal Khashoggi a été tué le 2 octobre. [OZAN KOSE / AFP]

Un nouvel élément vient alimenter les soupçons autour de l'implication du prince Ben Salmane dans le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi. 

Des personnes ayant eu accès à l'enregistrement audio de l'assassinat, qui se serait déroulé au sein du consulat saoudien à Istanbul, ont affirmé au New York Times qu'on y entend l'un des membres du commando de 15 personnes qui aurait été chargé de l'assassinat passer un appel téléphonique et dire en arabe : «le boulot a été fait». 

La même personne aurait ensuite donné l'ordre «d'informer votre patron», ce qui selon les services secrets américains serait une référence au prince saoudien Ben Salmane.

Selon le New York Times, cette personne pourrait être Maher Abdulaziz Mutreb, identifié précédemment comme l'un des membres du commando.

Cette hypothèse est soutenue par les services secrets turcs, qui ont transmis à leurs homologues américains l'information selon laquelle Mutreb avait parlé avec l'un des assistants du prince Ben Salmane. 

Jamal Khashoggi a été tué le 2 octobre dernier après s'être rendu au consulat saoudien à Istanbul pour récupérer des documents en vue de son divorce. Il était venu avec sa nouvelle compagne, qui ne l'a jamais vu ressortir du bâtiment.

Vous aimerez aussi

Turquie Un joueur de foot attaque ses adversaires avec une lame de rasoir
faillite Turquie : un projet immobilier composé de centaines de villas luxueuses avorté
Enes Kanter n'a jamais caché son hostilité envers le président turc.
Etats-Unis Le joueur NBA Enes Kanter accusé de terrorisme par la Turquie

Ailleurs sur le web

Derniers articles