Le Dalaï-lama annonce l'ouverture de discussions pour trouver son successeur

Âgé de 83 ans, le 14e Dalaï-lama a été intronisé il y a soixante-huit ans, en novembre 1950[PATRICK HERTZOG / AFP]

Le Dalaï-lama est sur le point de prendre sa retraite. Il a annoncé ce mardi que des discussions auront bientôt lieu pour désigner le prochain chef spirituel des Tibétains. 

C'est lors d'une interview accordée au média japonais NHK, que le 14e Dalaï-lama a annoncé que plusieurs grands prêtres bouddhistes allaient se réunir en Inde ce mois-ci. Ils tenteront de déterminer la meilleure méthode pour désigner son successeur.

Pas de réincarnation

Traditionnellement, c'est la personne en qui il se réincarnera qui est censée prendre sa place, mais selon le chef spirituel, il a également la possibilité de choisir le 15e Dalaï-lama de son vivant. 

Au cours de cet entretien, il a précisé qu'il ne souhaitait en aucun cas l'indépendance du Tibet, mais que le gouvernement, exilé en Inde, craignait que Pékin ne désigne son successeur pour renforcer son emprise.

Le Dalaï-lama a cependant précisé que les extrémistes chinois n'ont plus la même attitude après plusieurs décennies de répression sur les Tibétains : «Je pense qu'il y a de l'espoir», a-t-il affirmé. 

Âgé de 83 ans, le 14e Dalaï-lama a été intronisé il y a soixante-huit ans, en novembre 1950. Il avait déjà pris sa retraite politique en 2011, sans toutefois renoncer à son statut de chef spirituel. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles