La déforestation de la forêt amazonienne au plus haut depuis 10 ans

Près de 75 fois la surface de Paris a disparu en un an. [CARL DE SOUZA / AFP]

Les chiffres sont alarmants. La déforestation en Amazonie a atteint des niveaux record entre août 2017 et juillet 2018, une surface équivalent à près de 75 fois celle de Paris intra muros ayant disparu. 

Selon un rapport du ministère brésilien de l'Environnement, la déforestation s'est accrue de près de 13,7% par rapport à la même période sur l'année précédente, selon des données basées sur des images satellites. 

Et les défenseurs de l'Environnement et les scientifiques craignent que ce phénomène ne s'accélère encore sous la présidence de Jair Baolosnaro, élu en octobre dernier et qui doit entrer en fonction le 1er janvier prochain. 

Durant sa campagne, ce dernier a plaidé en faveur d'une limitation des amendes pour les responsables de la déforestation et pour une diminiution de l'influence des agences environnementales. 

Des perspectives qui ne laisse rien augurer de bon alors que l'on constate une augmentation de la déforestation illégale et que les surfaces agricoles ne cessent de gagner du terrain, ce alors que Jair Bolsonaro jouit du soutien massif du secteur agricole. La future ministre de l'agriculture, Tereza Cristina, était d'ailleurs la responsable du lobby agricole au parlement. 

La déforestation de l'Amazonie, qui abrite encore des milliers de plantes et d'animaux inconnus, est une catastrophe. Elle contribue directement au réchauffement climatique, puisqu'elle a pour conséquence de relâcher dans l'atmosphère de grandes quantités de CO2.

Vous aimerez aussi

Cesare Battisti lors d 'une interview avec l'AFP le 20 octobre 2017 à Cananeia, au Brésil [Miguel SCHINCARIOL / AFP/Archives]
International Cesare Battisti a été extradé vers l'Italie
International Cesare Battisti, une vie de cavale
Mondial Handball : les Français commencent le Mondial par une victoire pénible sur le Brésil 24-22

Ailleurs sur le web

Derniers articles