Un husky retrouvé à 1.900 km de chez lui après 18 mois de disparition

Sinatra, un chien de race husky, a été retrouvé à 1.900 km de chez lui. [Capture d'écran Twitter / @@northrunnnercan]

Sinatra, un chien de race husky originaire de New York, a été retrouvé à environ 1.900 km de sa maison, à Seffner, en Floride. Un miracle qui revêt une importance particulière pour sa famille d'origine, les Willis.

Car pour eux, le chien est le souvenir le plus éclatant de leur fille, Zion Willis, tragiquement décédée, en novembre 2015, à l'âge de 16 ans dans un accident d'arme à feu.

«Zion et Sinatra entretenaient un lien très fort», a expliqué Lesmore Willis Jr, le père de l'adolescente, à ABC News, ajoutant que tous deux «débordaient d'énergie». 

Un chien un peu trop aventureux

De plus, Sinatra avait été adopté lorsqu'il avait à peine deux mois, ce qui explique aussi pourquoi les Willis le considèrent presque comme leur enfant. Mais avant sa disparition, le chien était aussi redouté pour sa volonté à se faire la malle. 

«Il avait le don de se faufiler à travers la porte, a expliqué encore Lesmore Willis Jr, et, un jour, en mars 2017, il a profité d'une livraison pour prendre la clé des champs». 

Sur le coup, la famille Willis ne s'inquiète pas trop, persuadée que le chien serait de retour dans l'heure.

Mais le temps passe et Zion ne montrant pas le bout de son museau, ils n'ont pas d'autre choix que de placarder des avis de recherche partout dans le voisinage et de contacter la SPA locale. Rien n'y fait malheureusement et le husky ne réapparait pas. 

Retrouvé en Floride

Les Willis étaient alors loin de se douter que, dix-huit mois plus tard à 1.200 miles de leur maison (environ 1.900 km, ndlr) le chien, lui, était «en convalescence» dans un foyer d'accueil.

Car à Seffner, dans la banlieue de Tampa, en Floride, Rose Verrill, 13 ans, a croisé la route du husky lorsqu'elle attendait son bus.

Sa mère et sa soeur averties, elles emmènent Sinatra à la maison et se mettent ensuite à la recherche de sa famille d'origine.

Pendant deux semaines, l'animal a partagé leur existence, se refaisant une santé tout en se liant d'amitié avec les trois chats de la maisonnée, mais aussi un hamster, prénommé Lucy.

distance_brooklyn_seffner_google_maps.jpg

Puis, grâce à l'aide d'un refuge local, la famille d'accueil a découvert que Sinatra est porteur d'une puce associée au nom «Willis Les».

Un message sur Facebook

Et, la magie des réseaux sociaux faisant le reste, c'est sur Facebook, que Denise Verrill, la mère de Rose, se rend compte qu'un Lesmore Willis Jr vit à Brooklyn.

«Nous nous sommes dit que ça faisait quand-même très loin, mais, pour rigoler, nous l'avons quand même contacté», a-t-elle expliqué.

«Avez-vous un husky ?», lui demanda-t-elle le plus simplement du monde, et à sa grande surprise, la réponse des Willis a donc été positive.

Ensuite, tout est allé très vite, de messages et de photos échangés, Sinatra a enfin pu retrouver son foyer.

Lesmore «était très excité», conclut Denise. «Il pouvait à peine parler. Il n'arrêtait pas de dire à quel point cela signifiait pour lui».

Quant à savoir ce qui est précisément arrivé à Sinatra, nul ne le sait, et, jusqu'à présent, le husky conserve son mystère.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles