Une mannequin de Playboy arrêtée pour avoir posé nue au Vatican

La mannequin a posé nue devant la basilique Saint-Pierre de Rome. [TIZIANA FABI / AFP]

La mannequin belge Marisa Papen, miss janvier 2017 de l'édition allemande du magazine Playboy, a été arrêtée par la police et interrogée alors qu'elle participait, nue, à une séance de photos près de la place Saint-Pierre au Vatican. 

La jeune femme âgée de 26 ans se trouvait avec le photgraphe Jesse Walker. Le duo réalisait une série de clichés pour la marque de lunettes ENKI, comme l'a rapporté le quotidien britannique The Sun.

«J'étais en train de remettre mes sous-vêtements, quand deux voitures de police sont arrivées ainsi que quatre autres policiers à pied, brandissant leurs matraques et demandant nos passeports», a expliqué Marisa Papen au Sun.

La Playmate avait posé nue dans la basilique Sainte-Sophie

La mannequin et le photographe ont passé près de dix heures au poste. Entretemps, les policiers ont fouillé leur location Airbnb, découvrant un grand crucifix en bois, des rosaires, une couronne d'épines, du faux sang ainsi que des vêtements de religieux. 

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Crosswalking in the Vatican NEW STORY link in bio #jesusdidnotwantthechurch #FXCKRLGN

Une publication partagée par Fan Page for MARISA PAPEN (@marisapapen.for.real) le

Des accessoires qui avaient déja servi pour plusieurs photos publiées sur le compte Instagram de Marisa Papen. 

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

#FXCKRLGN @sinseerimages

Une publication partagée par Fan Page for MARISA PAPEN (@marisapapen.for.real) le

La jeune femme avait réalisé par le passé d'autres séries de photos provocantes : elle avait posé nue devant le temple de Louxor en Egypte, ou encore dans la basilique Sainte-Sophie. 

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Hagia Sophia - Praying for Equality (attempt#2 - seems as IG is ruled by religious fools too)

Une publication partagée par Fan Page for MARISA PAPEN (@marisapapen.for.real) le

Une démarche, a-t-elle expliqué, qui reflète sa défiance envers les institutions religieuses : «Pour moi, le principal problème est vis-à-vis des institutions construites autour de la religion. Elles sont mues par l'argent et n'ont pas d'âme». 

Vous aimerez aussi

Les "Wind games" : une compétition internationale de vol indoor
Espagne Les «Wind games» : une compétition internationale de vol indoor
Donald Trump a invité Joshua Trump au Congrès.
Insolite Joshua Trump, moqué à l'école pour son nom, invité par Donald Trump au Congrès
Histoire du jour Elle transforme un vieil hélicoptère en… cinéma

Ailleurs sur le web

Derniers articles