Plus de 400 passagers d'une croisière victimes d'une épidémie de gastro

En 2018, onze épidémies de gastro-entérite ont éclaté durant des croisières.[ROBIN VAN LONKHUIJSEN / ANP / AFP]

Une épidémie de gastro-entérite a gâché les vacances de plus de 400 passagers du bateau de croisière de la compagnie Royal Caribbean, qui avait quitté dimanche dernier Port Canaveral, en Floride, pour rejoindre notamment Haïti, la Jamaïque et le Mexique.

Selon CNN, 475 personnes, dont des membres de l'équipage, sont tombées malade à bord de l'Oasis of the Seas. Le bilan précédent faisait état de 277 malades. Conséquence de cette épidémie, la croisière prend fin plus tôt que prévu, ce samedi, avec le retour du navire à Port Canaveral.

«Tous les passagers seront intégralement remboursés», a déclaré Owen Torres, porte-parole de Royal Caribbean. «Nous pensons que la meilleure chose à faire, c'est de ramener tout le monde à la maison plus tôt, plutôt que de voir des clients s'inquiéter pour leur santé.»

La compagnie attend désormais les résultats des analyses réalisées en laboratoire, afin de déterminer s'il s'agit bien d'une épidémie de gastro-entérite à norovirus. Elle a également indiqué que le bateau serait désinfecté à temps pour sa prochaine croisière.

En 2018, onze épidémies de gastro-entérite ont éclaté durant des croisières, dont cinq provoquées par des norovirus. En 2017, la Royal Caribbean avait déjà dû faire face à une telle épidémie, sur l'Independance of the Seas.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles