La photo de deux éléphants attaqués par des villageois indiens avec des boules de feu suscite l'émoi

Il fut un temps, l'éléphant, associé au dieu Ganesh, était sacré en Inde[MANJUNATH KIRAN / AFP]

Sur le Web, un énième exemple de maltraitance animale suscite l'émoi des internautes. Des images qui circulent sur les réseaux sociaux, datant de 2017, montrent un éléphant et sa progéniture, attaqués par des villageois indiens avec des boules de feu. 

La scène, particulièrement brutale, s'est déroulée dans un petit village du Bengale-Occidental (Est de l'Inde). L'animal et son petit flânaient sur des terres agricoles, trop près des récoltes pour les villageois. Pour les éloigner de leurs terres, les agriculteurs ont alors essayé d'effrayer les éléphants, en allumant des torches et en leur jettant des pierres et d'autres projectiles enflammés. 

Les photos ont été prises par le photographe Biplab Hazra. Celle où l'on voit le jeune éléphanteau fuyant les projectiles, les pattes arrières en feu, a par ailleurs remporté le prix «Nature inFocus» en 2017. 

«C'est arrivé parce que les villageois doivent sauver leurs récoltes», a expliqué le photographe à l'agence Caters news agency, comme le rapporte The Independent. Ces mammifères imposants doivent en effet ingérer environ 225 kilos de nourriture chaque jour. 

Tollé sur les réseaux sociaux

Il n'empêche, les images ont ému les internautes qui dénoncent la cruauté des villageois. «Ces individus de Bishnupur qui participent à la lapidation de ces tendres géants sont des personnes DÉGOÛTANTES»

«Dégoûté de partager ne serait-ce que le même atmosphère que ces gens»

«C'est probablement l'une des choses les plus horribles que j'ai vue depuis un moment»

Il fut un temps, l'éléphant, associé au dieu Ganesh, était sacré en Inde. Il était symbole de force et de puissance. Ces derniers temps, depuis que la déforestation a réduit son habitat naturel, l'animal est plutôt considéré comme un élément perturbateur qui empiète de plus en plus sur les terres habitées. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles