Accusations de pédophilie : Michael Jackson boycotté par plusieurs radios

Après le scandale créé par le documentaire Leaving Netherland, qui relance les accusations de pédophilie contre Michael Jackson, certaines radios ont décidé de retirer le roi de la pop de leur programmation. Après le scandale créé par le documentaire Leaving Netherland, qui relance les accusations de pédophilie contre Michael Jackson, certaines radios ont décidé de retirer le roi de la pop de leur programmation. [TOSHIFUMI KITAMURA / AFP]

Suite à la diffusion du documentaire Leaving Netherland, qui relance les accusations de pédophilie contre Michael Jackson, des radios québécoises et néo-zélandaises ont décidé de retirer le roi de la pop de leur programmation.

D'importantes stations comme CKOI, Rythme FM et The Beat au Québec, et une en Ontario, ont annoncé dès mardi leur décision. «Nous sommes attentifs aux commentaires de nos auditeurs, et le documentaire diffusé dimanche soir a suscité des réactions», a déclaré Christine Dicaire, porte-parole de Cogeco, groupe propriétaire de 22 stations de radio au Québec. «Nous préférons réagir à la situation en retirant les chansons des ondes de nos stations pour le moment», a-t-elle ajouté.

La porte-parole n’a cependant pas précisé si cette décision concernait également les chansons des Jackson 5, le groupe culte de Michael Jackson et ses frères lorsqu’ils étaient enfants.

D'autres radios ont fait de même en Nouvelle-Zélande. Selon «The Guardian», un boycott est appliqué à la fois sur des radios publiques et privées. MediaWorks, qui possède neuf grandes stations de radio commerciales en Nouvelle-Zélande, a confirmé que l’artiste avait été retiré de toutes les listes de lecture de toutes ses stations pour coller aux «préférences» de ses auditeurs. On ignore combien de temps durera l'interdiction. MediaWorks a déclaré «notre public nous guidera» sur la question de savoir si la suppression est permanente.

En Belgique, la chaîne de radio et de télévision flamande VRT a quant à elle décidé de se montrer plus prudente avec la musique du Roi de la pop. «Si nous passons une de ses chansons, le présentateur fera référence à la controverse actuelle et le contexte sera précisé si nécessaire», a indiqué lundi la chaîne publique, citée par Belga.

Dans le documentaire «Leaving Neverland», d’une durée de quatre heures, deux hommes témoignent des abus sexuels qu’ils auraient subi de la part du chanteur pendant des années alors qu’ils étaient mineurs.

Le Royaume-Uni dément

Le documentaire choc sera diffusé au Royaume-Uni sur Channel 4 en deux parties, mercredi et jeudi soir. En préambule de cette controverse, la BBC Radio 2 aurait décidé de ne plus diffuser aucun titre de l'artiste. Le Times affirme que plus aucune chanson de la star n'a été diffusée sur ses ondes depuis «Rock With You» le 24 février dernier.

Mais un porte-parole de la station a démenti via le Daily Mail : «Michael Jackson n'a pas été retiré de la playlist de la Radio 2 - qui se concentre sur les nouveautés - puisqu'il n'a jamais été inclus dedans. Nous ne bannissons pas les chansons ou les artistes et Michael Jackson, comme tout autre artiste, peut être joué sur BBC Radio car nous considérons chaque chanson comme son mérite, et les décisions concernant ce que nous jouons sur nos différents réseaux prennent toujours en compte le public visé et le contexte», a-t-il assuré.

Malgré les menaces juridiques du clan Jackson, le documentaire a été vendu dans plusieurs dizaines de pays. En France, le documentaire sera diffusé le 21 mars sur M6, et suivi d'un débat.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles